Bâtiments publics biosourcés en Centre-Val de Loire

09 juin 2020

Dans le cadre de ses missions et pour répondre aux attentes de ses partenaires, la Cellule économique régionale de la Construction Centre-Val de Loire a été mandatée par la Direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) du Centre-Val de Loire, pour réaliser un état des lieux des bâtiments publics mettant en œuvre des matériaux biosourcés.

Ces matériaux sont issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale.

Leur nature est multiple : bois, chanvre, paille, ouate de cellulose, textiles recyclés, balles de céréales, miscanthus, liège, lin, chaume, etc. Leurs applications le sont tout autant dans le domaine du bâtiment et de la construction : structure, isolants, mortiers et bétons, matériaux composites plastiques ou encore dans la chimie du bâtiment (peinture, colles…).

En France, les bâtiments en exploitation représentent 25 % de l’impact carbone du pays. Si l’on y ajoute l’impact des matériaux de construction, ce bilan s’élève à 40 %. Face à ce constat, changer notre vision de l’acte de bâtir devient nécessaire

…Le recours aux matériaux biosourcés représente une alternative pertinente pour répondre à ce défi…